Monday, October 20, 2008

La chaleur du nord

Samedi soir, on est allés souper dans l’nord chez des gens que je considère maintenant comme des amis; accueil et hospitalité qui rayonne le réconfort tel un soleil de Riviera Maya (patience mon Mat, un mois et demi et tu va être là...).

Le problème c’est que j’suis jaloux. Oui, elle, la madame, reçoit plus de commentaires que moi dans son blogue et ça m’écœure pas mal, mais ce n’est pas ça l’pire!

Le nord pour moi est symbole de paix et de relaxation. Je sais, des fois y fait un tantinet plus froid que dans la grande ville, mais ce n’est pas grave. À chaque occasion que j’ai d’y aller, j’y vais. À chaque fois qu’on pense à aller quelque part, on pense au nord. On a une fin de semaine de libre, on veut déplugger? Laurentides. Nord. J’suis frileux, mais ce n’est pas quelques degrés de moins qui vont m’arrêter. Pas compliqué, toujours la même place; monte la 15, trois quarts d'heure, t’es là. Une petite détente? La réponse est simple: On. Monte. Dans. L’Nord.

Eh ben eux, ils habitent dans l’nord. Habitants dans le sens de, ‘sont là tout l’temps. 24h. 7 jours. 365. À l’année.

Faque j’suis carrément jaloux…

(note à moi-même : appeler agent re/max)


En plus d’un excellent souper parfumé d’une séance de négociation intense pour échanger une crevette contre un brocoli (enwoye, tiens ton boute Mimi!), j’ai eu la chance de jouer de la guitare avec le vieux. Comme un voyage dans l’temps, une excursion dans les années 70, j’ai fermé les yeux et j’avais David Guilmore juste là, assit tout près, à côté; et il m’a fait une vraie belle ride…


Je me suis fait conduire par ce vieux routier. Tête poivre et sel, il donne l'impression que c'est facile, comme s'il avait fait ça toute sa vie. J’ai débarqué de ma petite Civic boosté au NOS pour me laisser transporter dans une mega grosse Cadillac Eldorado décapotable extra vintage: ça va pas nécessairement vite, mais ô combien que c’est smooth. De la caisse Fender sortait un son riche et rempli de réconfort qui nous enveloppe dans une grande couverture de chez Pavot d’Orient par une soirée froide d’hiver devant le foyer du salon. Y manquait juste les grosses pantoufles à pouèle et tant qu'à y être, la tasse de lait au chocolat chaud avec les tites guimauves qui flottent…

Finalement, y fait pas si froid que ça dans l’nord.

3 comments:

Maman de Noémie & Lili-Rose said...

Sois pas jaloux !!!

Aie le vieux a été pas mal impressionné ... En tout cas il a aimé sa soirée !

Note à moi-même: Sortir les guimauves et le chocolat chaud ...

Il y en a une qui sera contente !!
J'ai une pro en guimauve à la maison ...

Si ca te dérange pas moi je reste dans vin ou dans le cidre de glace que j'ai pas ouvert !

À prochaine là ...
Tu connais la place ...
Le vieux y sort pas souvent !!

CONDITION: Je veux voir poupou !

A+

Christine XX
Post-it à moi-même: envoyer ce message au vieux !

Vieux Cadilac said...

Salut le Gros!!!!!!!!
j ai bien aime vous avoir avec nous
Ca ete une belle soiree

Pour ce qui est de la musique
jaurais donc du te faire passe un test anti dopage

ca avais vraiment pas d allure hehehehehehehehe

Super talent
Bravo!!!!!!!
A la prochaine

P.S Dis a Marie Christine que c est pas a cause que jecris presentement que ca fais de moi un blogueur

hehehe jamais ds cent ans

passez une bonne semaine

Vieux Cady

Zulumika said...

@Maman de Noémie:
Ok pour le vin ou le cidre ou n'importe quoi qui altère les facultées. Et ok pour le poupou, juré.


@Vieux Cadillac:
T'aurais dû pour le test anti-dopage. ;)