Wednesday, May 21, 2008

American size




Quoi comprendre de ce fait divers?

1. Ça sent le Péladeau à plein nez tout d’in coup. Mais ce n’est pas lui cette fois-ci. Pourtant j’ai toujours l’impression que les médias sont au bord du désespoir tellement ils n’ont rien à publier. Pathétique, triste, désolant.


2. Du monde qui appelle la police pour toutes sortes de raisons, ça m’trouble. Pas question de checker dans poubelle pour être sûr. Na-naon, appelle la police, vite, tu-suite, go, drette-là, police. Penses-pas, réfléchis-pas, vérifie-pas. Call da police.


3. Les américains font les choses en grand et en gros. En effet, ils ont des gros bazous, des gros centres d'achats, des gros guns et bien sûr, des gros burritos (et là, je parle vraiment de burritos et pas d'anatomie masculine - tsé, on en connait qui… En t k.). Tellement gros les burritos que le gros amaricain n'a pas été capable de toute le manger et ou que ce même burrito est tellement gros qu'on le confond avec un bébé.


Libre à vous d'élaborer un point 4.

CHeers!

3 comments:

La Tribu des Zinzins said...

Ça pleure tu un burrito ???

Tiens m'a adopter un burrito à la place d'un bébé, ça devrait aller plus vite ;-)

Patricia & Éric said...

On aura tout vu... cib**re... Confondre in burrito avec in bébé.

Pas de point 4 à élaborer... juste te lire résume assez bien mon opinion...

Réglissoly said...

Y pensais-tu que c'était la jambe ou le bras du bébé, le burrito? Trop con!