Thursday, September 4, 2008

Ne me choquez pas, je suis Quebecois

De ce temps-ci, j'ai l'impression que tout ce que je vois aux nouvelles, c'est des accidents de chars. Oui c'est sûr, on cuisine un journal avec 2-3 cuierrés de Palin, un touche de Dion, quelques pincés de gros vents ouragantesques dans les States, mais tout ça, c'est du nouveau et donc, c'est intéressant et même captivant. À chaque fin de semaines, on nous resert le même plat réchauffé: le décompte du nombre d'accidents de char. Des jeunes qui roulent en malades (ou expression que j'aime bien, à tombeau ouvert) sur les autoroutes, dans les rangs de campagnes et aussi sur les petites rues résidentielles, qui perdent la maîtrise de leur charette (ont-ils déjà maîtrisés, c'est une autre question...) et se sont retrouvés dans l'décors; ou plutôt, on les a retrouvés dans l'décors. Enquête, constat, coroner, dépose le rapport, même conclusion: le ti-cul avec sa tite casquette roulait trop vite dans sa tite civic. Toujours la même chanson plate. Toujours la même morale ennuiante.

C'est pas que les accidents de chars ne m'intéresse pas, c'est que j'suis crissement tanné d'en entendre parler...


Civilité au volant

Entre les discours béton de la "hockey mom", le plan vert de Stéphane et les toits qui lèvent dans l'sud, la SAAQ fait sa petite campagne de courtoisie au volant.

Avec deux nouvelles publicités diffusées à la télévision et une à la radio, la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) souhaite inciter les usagers de la route à être courtois et à partager la route. « Laissez passer quelqu'un, passez une belle journée! La courtoisie, ça fait du bien! » est le message qui y sera véhiculé, sur un ton positif et motivant.

C'est tu pas beau ça?! Sur un ton positif et motivant! Ils ont même créé une escouade de la courtoisie. Regardez-moi ça, une dizaines de jeune, t-shirt jaune, clean cut, toute propre, prêts à combattre le crime de l'arogance au volant et faire régner bienséance, civilité et galanterie sur nos routes québecoises. De toute beautée, j'en ai une poussière de sentiment dans l'oeil.

On s'est fait dire v'là quelques années qu'au Québec, on est sensible. Faut pas trop choquer le Québecois. Allez-y doucement sur le Québecois. Au Québec, ça l'aire qu'on est assez intelligent pour comprendre un message sans voir des chars en train de capoter, des morceaux de métal voler partout et du monde se faire sectionner en deux. Ouaaaaan. Ça l'aire qu'on comprend... Et c'est pour ça qu'ils ont enlevé le message télévisé qu'on voyait v'là quelques années. Vous vous souvenez la pub de la SAAQ oû le gars roulait en fêlé et ensuite on le voit en train de crier et de tout casser dans la maison. Dans tout le bordel, il prend un cadre dans lequel on peut voir la photo d'une jeune femme. On comprend assez vite qu'il venait de tuer sa blonde dans l'accident. Juste à repenser aux images, ça me lève encore le pouèle. Ça fait au moins dix ans que j'ai vu cette pub et je m'en rappelle encore... C'est ben pour dire.


La vrai vie, les vrais affaires

Dans la vrai vie, y'a des accidents. J'sais pas si vous avez déjà vu un vrai gros accident de la route, mais c'est pas exactement ce qu'on nous montre dans les petites pub gentilles et mignonnes de la SAAQ. No. Dans la vrai vie, il y a du métal qui fly et il y a du sang qui pisse. C'est ça la vrai vie. Quand tu roule en fucké, y'a des risques. Voyons voir ce que ça donne.





Cette pub est-elle trop dure pour vos petits yeux de Québecois fragile? Vous vous sentez soudainement aggressés intellectuellement par ce spot de l'Irlande du Nord. Le département de l'environement (DOE) vous a secoués un ti peu trop fort pis là, vous avez de la misère à dormir le soir? Ben, c'est une maudite bonne affaire, puisque le jour où vous allez asseoir vos héritiers sur la banquette arrière de votre char, vous allez arrêter de dormir anyway. J'pense qu'il est temps qu'on arrête de se cacher, qu'on cesse de se crisser la tête sans le beau sable beige de Punta Cana et de se dire que finalement, c'est pas si grave que ça et qu'il n'avait pas fait exprès, il n'a jamais voulu écraser la petite fille en train d'accrocher des décorations d'halloween sur un terrain.

Il faut mettre un terme à la délicatesse de la petite populasse Québecoise chétive et commencer à montrer des vrais images, brosser le tableau de la vrai vie, illustrer les vrais affaires. La petite Bianca Leduc a finni ses jours en dessous d'une Volks. Point. Prend ça et avale!


Et pour ceux et celles qui n'ont pas encore de petits passagers, regardez la pub avant de prendre votre char, ça va vous faire sauver du gaz. Ou sinon, aller voir un des site suvants et essayez de vous imaginer petite Bibi pogné en dessous d'une auto.

En la douce mémoire de Bianca Leduc 3 ans, innocente victime de la vitesse le 31 octobre 2007 à l'Île-Perrôt.

http://rememberbiankaleduc.com/
http://www.ange-bianca.piczo.com/

Un jour, on va peut-être venir à boute des petits wannabes Vin Diesel dans Fast and Furious.


***

Dans un TOUT autre ordre d'idées, je voudrais dire un gros merci à tout ceux et celle qui passent ici de temps en temps. Écrire en sachant qu'il y a des lecteurs au boute, c'est toujours plus motivant... Pis si vous etes pas d'accord avec ce que j'pense, vous pouvez me l'dire, j'vous aime pareil.

CHeers!

1 comment:

Réglissoly said...

Je suis tellement tannée qu'on nous prennent toujours pour une gang de moumounes! Mettez-en des annonces qui fessent, moi j'ai absolument rien contre! J'en ai tellement vu dans mon métier des scènes d'accidents horribles...ça fait pas mal réfléchir...